13 avril 2007

merci de ton passage...


Tu es arrivée parmi nous par une belle journée de congé....
Quelle histoire compliquée que de te ramener à la maison.. tu étais si grosse, tout en étant encore relativement rien qu'un dessin...

Tu étais promesse... porteuse d'espoir.... tu représentais notre futur... tu berçais nos rêves!

On t'a déposée tendrement par terre.. on t'a regardée... on s'est serrés, en t'imaginant remplie...

Mon chum s'est bien occupé de toi. Il t'a consacré tout un après-midi... t'a examinée sous toutes tes coutures, t'as retournée, déballée....Tu étais parfaite!!

On t'a ensuite rendue douillette. La tête pleine d'images, les yeux pleins d'eau.. et on a attendu, attendu.

Un jour, je t'ai prêté, quelques heures, ce que j'avais de plus précieux au monde. Je l'ai blottie contre toi, elle a fermé les yeux et s'est laissée aller. Tu es devenu son fort, son château, son royaume!


Le jour est venu où tu t'es retrouvée vide, et froide. La petite boule d'amour qui autrefois te réchauffait avait grandi, et s'était blottie dans d'autres bras. Quelques semaines, puis quelques mois.
Une autre boule d'amour avait élu domicile près de toi, mais pas dans tes bras à toi... jusqu'au jour, où........

Tu as bercé plusieurs mois un autre petit ange.... l'amenant au repos.... parfois devenant un terrain de jeu. Tu as toujours senti bon les doudous, les toutous et les petites flaques de bave.

Tu as travaillé fort, sans jamais te plaindre ni des coups de pied, ni des sauts de kangourou.
Tu as été douce et chaude pour la petite boule d'amour qui t'a chéri très longtemps.

Tu auras été de service 16 mois pour notre premier trésor, et presque 2 ans pour notre deuxième amour.

Merci à toi bassinette, de tes loyaux services. C'est la larme à l'oeil que nous te remettrons en morceaux, ce weekend. Tu auras pris bien soin de mes enfants. Je les ai toujours laissés en confiance entre tes bras, chaque nuit. Mes enfants t'ont délaissée, Mélina par l'arrivée de son petit frère, et Raphaël de son plein gré. Mais sache que tu auras été un monument important pour nous!
Tu auras bercé deux amours dans notre famille. Tu en berceras peut-être d'autres..... en te souvenant de l'odeur des miens, très certainement!!
Lits de grand te remplacent maintenant à merveille!

3 commentaires:

Juliala a dit...

Une simple bassinnette qui, dans tes mots à toi, devient tellement une belle histoire d'amour.

Wooshy a dit...

Juliala a tellement raison !!
wow ! quel beau texte

MJ/Zimzie/Xilie a dit...

oui juliala a raison !

torieux... je me demandais de qui tu parlais jusqu'à ce que tu parles de bassinette !
ouh la la...
à quand ton roman caline ? ;)