31 mai 2007

Souvenirs, souvenirs...

Jours de pluie, avec des enfants et une maman à la maison, amènent leur lot de "qu'est-ce qu'on ferait bien pour passer le temps?"
Impossible de juste dormir toute la journée.. de lire dans mon lit pendant des heures... de regarder 2-3 films avec du popcorn ou mieux encore, d'aller au cinéma puis au restaurant!

Alors.. on cherche... je me fie sur eux, pour diriger les activités. Comme ça, ça leur plaît. Et ça fait spécial.
Leur activité préférée, quand il pleut? Aller jouer "en haut".
Ici, en haut est composé de 5 choses. La chambre de doudoune, la chambre de bébéloup, la chambre de papa et maman, le bureau de maman et le couloir/escalier.

Les enfants adorent aller jouer en haut. Chose que je ne leur permets pas encore de faire seuls. Pas tellement pour une question de sécurité (parce que leurs chambres sont sécuritaires, la mienne aussi, ils ne jouent pas dans l'escalier et si oui, c'est pour monter ou descendre ,ce qu'ils font très bien seuls et prudemment).
Plutôt pour une question d'avoir une idée de ce qu'ils y font (mon bureau est un coffre aux trésors!!). Ils ont leurs affaires dans mon bureau, des crayons, du papier, des jouets, des casse-tête, des livres, etc. Je ne suis juste pas prête à assumer le cafouillis qui s'y trouvera si je les laisse y aller seuls longtemps! Quelques minutes, ça passe encore. Mais pas au point de prendre le temps de faire 3 douzaines de biscuits pendant ce temps...

Je monte donc avec eux. Et je m'installe dans MON oasis (qui pour l'instant, n'a RIEN de paisible et encore moins agréable à regarder trop longtemps.)
La plupart de mes choses y sont regroupées. Revues, livres, papiers d'école et de mes années de travail en garderie, matériel de scrapbooking, photos, recettes, papiers et crayons, livres de poèmes, de pensées, etc.
Ce n'est pas encore à mon image. Mais un jour, ça le sera.

Je m'assois sur ma chaise, à ma table. J'ouvre mon radio, met un CD que j'aime. Les enfants jouent, je regarde autour. Mélina fait un casse-tête de 48 morceaux, Raphaël joue avec son pick-up!...... Je monte les yeux, je vois LA boîte.

Dessus, il est écrit "LETTRES".

Pour toutes les sentimentales comme moi, vous saurez qu'on ne parle pas ni des lettres de l'alphabet et encore moins des lettres reçues par la poste pour non-paiement d'impôt, compte Visa et compagnie... !!!

Dans cette boîte sont regroupées pratiquement toutes les lettres de mon secondaire et de mon Cégep. Je jasais plus par email que par papier, rendue au Cégep.. m'enfin! Quelques lettres de ma chère amie de Québec, quelques petits papiers passés dans un cours plate de philo!....
Dans la catégorie lettres du secondaire se trouvent de nombreuses lettres de mes copines, Amélie, Crystelle, Mathilde, Nathalie, Majorie, Nancy, Catherine, Isabelle, Dominique. Quelques-unes écrites dans un cours, quelques-unes sous forme de conversation-papier (celles où le papier passe de l'une à l'autre et on se répond, ancienne version du MSN d'aujourd'hui!) Des dizaines et des dizaines de lettres viennent de mon ami dont je vous parlais il y a quelques jours. Une vraie pie. On s'en est échangés des longues... des courtes... des inutiles.. des pleines de sens, pleines de pleurs.
On avait une cassette avec nos chansons préférées dessus, et combien de lettres s'est-on mutuellement écrits chacun chez soi en écoutant ces chansons...
J'en ai relues quelques-unes.. chaque fois, j'ai des odeurs, des mots, des visions du passé... D'un passé qui m'est précieux. Pas toujours facile, mais doux à mon coeur, aujourd'hui.
Les mots sont chauds... des mots d'amour au coeur d'une amitié profonde.
J'ai vu cet ami ce weekend... on changé.. on a vieilli.. on ne se dit plus ces choses-là de la même façon, mais je crois que moi, tout comme lui, on les pense encore......

Et quelques petits bouts de papiers ou d'enveloppes, à travers toutes ces lettres d'amitié. À travers mon adolescence où tout m'éloignait de ma vie familiale, comme tous les jeunes passé 12-13 ans... À travers les montagnes russes du secondaire, qui malgré tout m'ont gardé sur le droit chemin, mais m'ont appris bien des choses qui ne venaient pas de la bouche de mes parents.... À travers tout ça.. des petits papiers blancs... une écriture attachée, toujours à l'encre bleue, toujours signée de la même façon. Quelques messages différents, tous au fond voulant dire la même chose.

"Bonne nuit ma chouette, j'espère que tu as eu une belle journée. Je reviens de ma réunion vers 23h. On se voit demain matin. Je t'aime, maman xxxxxxxxxxx "

Y'a de ces petits bouts de papiers à ne jamais perdre, hein..... les paroles s'envolent, les écrits, pour moi, resteront..............

2 commentaires:

Cyndie a dit...

Je trouve ca très touchant de retomber dans de vieux souvenirs comme ca! Moi aussi j'ai conservé plusieurs lettres et parfois, quand je me sens nostalgique, je les relis...
En passant, tu as la tague! Tu dois visiter mon blog pour comprendre!

zazou a dit...

Ah! Tu me donnes le goût de la retracer, ma boîte de lettres­... Celles de Chris, qui ont toujours une petite tournure pathétique (o.k. avouons-le, on avait tous tendance à dramatiser, dans ce temps-là...) et les tiennes, souvent écrites à l'ordi, avec des millions de P.S. J'ai même gardé les mots qu'on se laissait dans notre case au cégep! Je n'ai pas gardé beaucoup de souvenirs, mais les lettres, ça vaut de l'or.