13 janvier 2012

Les petits bonheurs..

La conciliation travail-famille (oh ça y est, je sors les grands mots!!! -maux?-) a ça de prévisible que les semaines se suivent et... se ressemblent.

Grosso modo, du lundi au vendredi, la routine est au quart de tour pour qu'on arrive au drink du vendredi en même temps que tout le monde. (bonheur #1-drink du vendredi!)

Oh, bien sûr, il y a parfois des rendez-vous qui s'ajoutent ou s'enlèvent, une journée où on finit plus tôt (bonheur #2-finir plus tôt!), une réunion de parents, une amie qui ne file pas et a besoin d'une soirée café-causerie (bonheur #3-café .. mmm...) , alouette.

Mais qu'on se le dise, à partir du dimanche soir, on tombe souvent sur le pilote automatique. On doit penser au lunch du lendemain, même si on a pas vu le bout de la vaisselle du weekend encore... (bonheur #4-un lave vaisselle qui fonctionne!) On doit planifier notre semaine de travail, remettre le lavage à zéro, vérifier les sacs à dos pour s'assurer qu'un truc à signer ne nous a pas échappé, alouette.

Et on vogue ainsi jusqu'au vendredi soir. 17h. Heure du drink. (avant.. après.. peu importe.. on a toutes notre heure butoir.)

Et on reflète sur la semaine qui vient de passer. On planifie le weekend. Lui aussi a parfois son lot de routine. Le cours de natation, l'épicerie, la visite chez belle-maman, alouette. Ou ses imprévus agréables ou non. Comme un souper entre amies (bonheur #5-un souper de filles), une soirée cinéma à la maison (bonheur #6-soirée sous la doudou), un appel doux, une fête d'enfant, une sortie, alouette.

Les petits bonheurs, même dans une semaine où on a l'impression de vivre le jour de la marmotte encore et encore (bonheur #7-un film dont on ne se lasse pas!), ils sont là. Parfois, ils prennent des proportions importantes (bonheur #8-un congé tempête qui me force à manquer le boulot, faute d'alternative), mais bien souvent, ils se cachent ici et là.

Dans cette machine à café qui, dégageant encore l'odeur du neuf, nous crache un cappucino en 2 temps 3 mouvements le mardi matin pendant qu'on se maquille (bonheur #9-le cappucino) (bonheur #10-travailler dans un milieu de travail qui se fout de mon look de star!).
Dans ce petit calepin dans lequel on aime tant écrire avec un crayon coloré (bonheur #11-consommation impulsive de calepins et de crayons).
Dans ce thé chaud qui goûte l'amitié (bonheur #12-David's Tea).
Dans notre chanson préférée à tue-tête dans la voiture, même dans le traffic ou la tempête (bonheur #13-James Durbin).
Dans une fin d'après-midi passée à glisser sur une crazy carpet, une luge ou une soucoupe, sous les flocons (bonheur #14-l'hiver? ................. mmmm..... non. la crazy carpet!)
Dans une revue dans la boîte aux lettres (bonheur #15-Coup de pouce)
Dans une paire de jeans neuve qui nous donne l'impression de porter du mou tout en étant chic (bonheur #16-Costco et ses deals surprenants!).

Il n'en faut souvent pas plus pour se permettre de rêver à ce que la semaine prochaine pourrait nous réserver..............

5 commentaires:

Mamanbooh a dit...

#Bonheur 16- une rencontre avec les dysmamans!?!

Je suis contente de te lire et savoir que ta nouvelle vie semble te plaire!

Maman à bord a dit...

Quel beau billet! C'est bien de prendre conscience des petits bonheurs que peut nous apporter notre quotidien. Bel optimisme!

Josée a dit...

Au risque de me répéter, j'aime te lire!!! (Bonheur #1 : lire les billets de mes amies-mamandys) Je réquisitionne aussi le bonheur #16 de Julie (Bonheur #2 rencontre des mamandys) Je partage beaucoup de tes petits bonheurs, la cafetière en moins, mais je sais ou trouver un cappuccino en 3 secondes Hihi :) ( Bonheur #3 essayer ta nouvelle machine à café )

Maman se cuisine a dit...

Les petits bonheurs de la vie, il faut s'y accrocher, c'est ça le bonheur. Merci de partager les tiens, ils font du bien ;)

Marie-Julie Parent a dit...

et un jour, tes enfants seront ados, et tu auras plus de temps pour toi, moins de courses pour tout, et ça arrive plus vite qu'on pense car la vie passe à la vitesse de l'éclair...une maman de trois ados qui le dit ;))