31 décembre 2012

2012... 2013...

2012 .. L'année de la fin du monde?

Janvier: après des évaluations plus poussées par la pédopsychiatre, nous avons un diagnostic de plus dans notre valise. Un mot lourd de sens et qui pourtant, enfin, explique plutôt bien notre doudoune.
http://doudouneetcie.blogspot.ca/2012/02/sept-lettres-dans-une-valise.html

Je dois également apprendre à composer avec une nouvelle réalité, la conciliation travail-famille.
http://doudouneetcie.blogspot.ca/2012/01/les-petits-bonheurs.html

Février-mars: La relâche, semaine où j'ai pris congé pour offrir ces "vacances" à mes enfants, après un congé de Noël/récent retour au travail pas très reposant.
http://doudouneetcie.blogspot.ca/2012/02/la-relache.html

Avril-mai-juin: La routine scolaire, qui pèse parfois lourd sur les épaules de ma puce. Échecs, difficultés, nouvelle orthopédagogue, nouveaux objectifs. La décision est finalement prise, ma doudoune recommencera sa 2ème année, mais on refuse qu'elle et son frère soient dans la même classe, malgré leurs demandes.

Juillet-août: Ou communément appelé : la concilition travail-famille-enfant différent pas d'école...
Ou aussi : comment jongler avec 2 enfants en congé, sans vacances et à temps trop partiel pour les paiements du camps de jour et à réalité difficile.
Deux mois qui auraient dû être reposants et qui auront créé de grands remous pour mes enfants (et nous, par ricochet... ) De beaux moments malgré tout. Des petits bonheurs qui me permettent de renouer avec le plaisir de passer de doux moments avec mes amours.

Septembre: Rentrée scolaire. Plus facile que toutes les autres (enfin!), ma doudoune retourne dans la classe réconfortante de sa prof qui l'aime tant !! Mon petit homme passe par-dessus sa déception de ne pas avoir la même prof que Mélina pour découvrir une classe trippante et une prof stimulante avec de beaux défis! Et moi, je découvre ce que c'est d'être la maman-devoirs de DEUX enfants dans la même année scolaire.
C'est aussi un mois de changements. Au travail, je change de défis au début septembre, puis un appel me fait faire un changement à 180 degrés... : je change de job!!
Je quitte donc cet emploi tant aimé pour un autre permanent, à 5 minutes de ma maison, en face de l'école des enfants.

Octobre: Non. Ça ne va pas. Après des démarches, la décision est prise. Je retourne à mon ancien emploi. Augmentation de salaire, le sentiment que c'est vraiment là que je serai le mieux, une équipe qui me manque chaque jour... C'est décidé. Il y a bien sûr des désavantages à ce boulot, mais j'y retourne et j'y suis accueillie avec des cris de joie (et mon sentiment que c'est là que la conciliation travail-famille est la plus efficace!)

Novembre: Ma doudoune a 9 ans. NEUF!! Pour la première fois, elle invite trois amies de l'école et deux se présentent à son anniversaire. Elle est nerveuse, mais hyper heureuse. On se met ensuite lentement en mode "préparation de Noël".

Décembre: Noël bat son plein. Les enfants sont fatigués, je suis épuisée. Les vacances de Noël se passeront en famille, cette année. J'ai pris les 2 semaines à mes frais, chéri s'est pris quelques jours pour en profiter un peu aussi avec nous. Mot d'ordre: repos et liberté. Mot réel: pas toujours simple, un enfant autiste sans routine...
Mon père ne va pas mieux, je le fais rentrer en ambulance à l'hôpital. Il devra se faire opérer en janvier. Il veut mourir. Je sais que ça viendra. Mais je ne laisserai pas ma tête se dire que je l'ai laissé partir trop vite.

Nous voici donc au 31 décembre.
31 décembre, en 2005, vers 14h.. le téléphone sonnait. L'hôpital. Maman ne respirait plus.
http://doudouneetcie.blogspot.ca/2005/12/bye-maman.html

Il y en a eu, des "sans toi", depuis...
http://doudouneetcie.blogspot.ca/2006/12/un-premier-sans-toi_28.html
http://doudouneetcie.blogspot.ca/2006/12/jaurais-voulu-te-dire-adieu.html
http://doudouneetcie.blogspot.ca/2007/05/souvenirs-souvenirs.html
http://doudouneetcie.blogspot.ca/2008/11/entre-moi-et-le-ciel.html

(...)

31 décembre 2012.
J'ai eu 34 ans, le 12/12/12... Mon année chanceuse qui commence?
On verra.
En attendant, j'ai 365 jours pour le constater. Et m'assurer qu'aucun de ces jours ne sera oublié.
Comme bien d'autres, cette année, c'est une phrase-phare que j'aurai.
Bonne année 2013.




4 commentaires:

Isabelle a dit...

Ta phrase-phare est très puissante. Se lever chaque matin et donner le meilleur de nous-mêmes (en étant prêtes à également recevoir tous les moments d'amour et de bonheur qui passent).

Bonne année !

La Belle a dit...

J'aime beaucoup ta phrase-phare. Je te souhaite que 2013 soit une année à ton image avec ton phare :-)

Mamanbooh a dit...

Quel beau bilan!

Prendre le temps de revisiter toute la dernière année, mois par mois, ça donne quelque chose de vraiment fort.

Je te souhaite que 2013 t'apporte encore plus de bonheur, de stabilité et d'amour.

Juliexx

*Avec une petite pensée pour toi et ton papa.

Francofun a dit...

J'ose espérer que les dernières heures de 2012 ont été plaisantes lol!!!

2013 sera une belle année, j'ebn suis persuadée!