29 septembre 2007

L'amitié, c'est....

Je n'ai pas beaucoup d'ami(e)s proches.
J'en ai très peu que je vois régulièrement, les autres, c'est quelques fois par année. Ça ne m'empêche pas de les aimer autant et d'apprécier les moments passés avec eux....
Mes amitiés sont précieuses... comme mes relations amoureuses. Mon chum est surtout mon amoureux, mais il est aussi mon ami. Je me surprends parfois à apprécier le temps passé avec lui à rire, faire des nounouneries, parler de tout et de rien, jouer à un jeu... comme avec un bon ami. Mais évidemment, je l'aime aussi à la folie!!

J'ai des ami(e)s qui restent loin. La plupart en fait. Une à 6h de route environ. Quelques-uns à 1h de chez moi. Les autres sont à moins de 30 minutes. Et malgré tout, je les vois tous rarement. La vie d'adulte/parents/travailleurs/étudiants nous tient occupés. Je n'ai pas "trop" de regrets, n'ayant pas l'impression de les délaisser. De négliger notre amitié.
Un courriel ici et là, un coup de fil qui s'éternise de temps en temps. Une carte, aux occasions spécialies, avec un mot personnel dedans.

Pour moi, ce sont de petites choses qui me font chaud au coeur, et je remets la pareille.
Un petit mot, d'un ami de toujours qui m'est si cher, et qui m'appelle du petit nom qu'il m'avait donné il y a environ 15 ans de ça et qui signe du sien, qui me dit qu'il m'aime et qu'il pense à moi (alors que je sais que c'est sincère).
Un coup de fil, inattendu, qui me dit "hey.. tu as du temps? ça fait longtemps qu'on n'a pas jasés.. tes enfants font dodo? la mienne dort...." d'une vieille copine que je ne vois plus assez souvent...
Un message privé, sur un forum que je fréquente, qui tombe toujours juste à point, au moment où je perds le contrôle et que je sens que ça s'écroule doucement... qui me dit "je suis là, hein... j'ai de la peine de savoir que ça va pas... viens donc passer une journée avec moi!" d'une amie de si longtemps qu'elle pourrait être ma soeur.
Un petit salut, par MSN, un "passe une belle journée"... un "que fais-tu? on ne se croise plus et nos jasettes me manquent..."
Ça, c'est la vraie amitié, pour moi, d'amis que je ne vois pas assez souvent à mon goût, faute de voiture, de temps, etc. mais qui me sont si précieux et uniques...

Et l'amitié, c'est aussi un fou rire sans fin, 4 mains et 2 visages pleins de farine, les couettes en l'air, à essayer de rouler des pâtes à tarte désobéissantes!
C'est de partager le même épuisement d'une journée longue de travail, mais la même fierté de goûter le résultat de nos efforts. C'est de voir nos deux "familles" réunies, dans la même maison... de les trouver trop nombreux pour l'espace au pouce carré, un peu trop bruyants pour la fin de la journée où la fatigue est à son comble, mais malgré tout, de les voir heureux d'être ensemble.

L'amitié donne parfois des tartes aux pommes qui goûtent bon, qui goûtent "chez soi", qui goûtent le réconfort de savoir qu'elles seront toujours là...............

3 commentaires:

Kay ;-) a dit...

Love ya!

Cherry a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Cherry a dit...

Moi aussi j'ai toujours percu notre amitié à la valeur d'une tarte aux pommes!!!
Pouhahahaha!!!