3 septembre 2007

Bilan de votre été?

L'été tire à sa fin.. officiellement, 21 septembre, je crois? Autour de ça...
Moins officiellement, pour les familles du Québec, l'été est terminé. L'école est recommencé. Les profs, les élèves ont terminé leurs longues vacances, leurs journées sans routine, leurs semaines sans horaire...
En tant que maman à la maison avec un chum sans vacance et des enfants qui ne vont pas encore à l'école, les vacances, ça SEMBLE être tout le temps... alors qu'en fait, c'est relativement jamais. C'est nono, mais ici, le seul temps qui RESSEMBLE à des vacances, c'est dans le temps des Fêtes. Là où mon chum ne travaille pas. Et où il ne peut pas se trouver de travail parce que tout son monde est en congé, tout est fermé. Ça règle l'histoire du cellulaire qui sonne sans cesse, malgré la supposée journée de congé prise ici et là dans l'été.

Malgré tout, l'été, c'est plus "doux" .. c'est plus lent...
On est dehors du matin au soir. On ne mange pas souvent dehors, ici, parce que les bibittes sont 100 fois plus gourmandes que mes propres enfants... Mais on joue dehors le matin, jusqu'Au dîner. Puis après la sieste, et encore après le souper.
La maison ne se salit pas trop, même si la poussière, ça s'accumule aussi en notre absence. On rentre pour les repas, le bain, les siestes... le reste du temps... OUT! Et pendant que les enfants jouent dehors, je ne peux pas m'occuper du ménage, pliage, rangement et compagnie. Je pars du lavage pendant le déjeûner que j'étends dès qu'on sort. Le reste, ça attend aux journées de pluie ou pendant la sieste. Dehors, c'est plus tranquille pour moi. Tondeuse et "weed-eater" une fois par semaine, et le reste, c'est du petit entretien.
Je lis, je copie des recettes, je profite du laptop de mon chum quand il est là et ne travaille pas dessus comme ce matin pour 'bloguer', je fais des sudoku, je placote au téléphone avec une amie... Je dois tout de même surveiller mes amours, on a ici une cour non-clôturée, mais.. ils sont tellement raisonnables et connaissent si bien les règles du "dehors" et se chicanent 100 fois moins souvent qu'à l'intérieur....

Mon chum a eu un été où il a passé beaucoup plus de temps en-dehors de la ville qu'ici.
Malgré tout, on aura quand même réussi à avoir de petits moments en famille. Deux jours avec lui à son travail à l'hôtel et à la piscine de l'hôtel auront représenté nos 'vacances' en 'famille' pour cette année.
Mais... pas eu les pique-nique dont on avait parlé. Pas eu le temps de visiter tous nos amis qui viennent d'avoir un bébé (cet été, il y en a trois couples proches de nous qui ont accouché, deux qui sont enceintes du 2ème et qu'on aurait voulu aller féliciter!).
Pas eu les soirées entre amis qu'on aurait aimés. Les ballades dans des sentiers... On est allés jouer au parc de la ville quelques fois, mais restant en campagne et n'ayant pas d'Auto, je dois attendre que chéri soit là et disponible pour aller au parc.
J'ai reçu une amie et ses enfants quelques fois et nous sommes allés passer des journées chez elle encore plus souvent, profitant de sa piscine et de sa cour lors des grosses chaleurs. J'ai eu quelques visites aussi, uniques, rares, mais appréciées.
Il y aurait encore 4 ou 5 visites à faire ou à recevoir... l'été achève.. ce sera cet automne, coudonc......

Mon chéri et les enfants seront allés visiter grand-papa et grand-maman en Estrie. Papy est venu visiter ses petits enfants un avant-midi à chaque deux semaines...
Mon homme et moi avons pu profiter d'un petit 2h de liberté pour aller manger au restaurant, il y a 2 semaines, ayant ENFIN trouvé une petite gardienne à la maison. Les sorties seront rares, évidemment, mais... ça servira sûrement, de temps en temps!! :) Et ça fait du bien à mes amours tout autant qu'à moi!

J'aurais voulu aller au cinéma... j'aurais voulu faire pleins d'Autres choses.
Mais... bon.. l'été, c'est qu'une 'saison', vrai? Il y a moyen de faire la plupart des projets même si ce n'est pas l'été.

Cet automne, on s'est PROMIS de trouver du temps et d'Aller aux pommes. Ma fille aura 4 ans et n'est jamais allée, chaque année, l'automne est trop occupé et on remet ça. Cette année, j'insiste. Et de retour ici, tartes aux pommes, croustades, compotes, muffins, pains, gâteaux et compagnie viendront garnir mon congélateur pour l'hiver!
Une ballade dans un sentier.. c'est possible, avec un gros chandail de laine et des jeans.... et c'est encore plus agréable que quand on traîne de la patte à cause de l'humidité accablante. Jouer au parc aussi... et pourquoi pas un pique nique dans les feuilles?

Le bilan de mon été? Malgré tout... je l'ai aimé et il a fait du bien.
L'automne étant ma saison préférée, je la vois arriver avec frénésie.
Au menu, des vendredis-copines... une semaine sur deux, popotte, l'autre semaine, bricolage ou scrapbooking.
Beaucoup de popotte que j'ai remis, chaque semaine cet été, à cause de la chaleur (faire chauffer mon four à 350F quand il fait chaud dehors et encore plus dans la maison, très peu pour moi....). La madame commence à être tannée des sandwichs et des salades de pâtes froides... ;)
Au menu, me remettre sérieusement au scrapbooking.
Peinturer le meuble pour le bureau de mon chum... peinturer ma chambre peut-être? celle de ma doudoune.. mon bureau?...... ré-installer mon bureau et l'épurer.........

Jouer dans les feuilles... aller se ballader dans le bois, dans les feuilles séchées. J'Adore notre linge d'Automne.. mes enfants sont si beau avec des jeans, un chandail à manche longue, une belle veste de laine... un manteau jeans, une petite tuque en laine, un foulard léger.... J'ADORE cette saison...

Je ne dis pas encore au revoir à l'été. Ce soir, BBQ chez mon amie Kiwi..... on annonce beau.. et chaud.... on étirera un peu notre été qui aura été trop court, en bonne compagnie.
Demain.. ce sera pas encore l'automne... mais.. déjà.. il faut passer à autre chose.... doucement.....

1 commentaire:

Cherry a dit...

oufff c'Est drole, mais tout a coup, j'ai envie de l'automne moi aussi.... j'avoue que je l,attends, je trouve qu'il fait encore un peu trop "chaud" et j'ai bien peur que du jour au lendemain, on passe de "trop chaud" à "trop froid"