3 janvier 2009

L'heure est encore au bilan...

Et voilà..
lorsqu'une année se termine, on a souvent tendance à se remémorer ce qui s'y est passé.
les belles et les moins belles choses.

Je ne ferai pas de bilan approfondi cette année.. je ne considère pas 2008 comme une année particulièrement positive, mais tout de même, il s'est passé des événements constructifs ou marquants en 2008 qui valent la peine d'être soulignés.

L'année a commencé avec de grosses remises en question.
Mon couple a été mis à l'épreuve, notre 5ème anniversaire s'est passé sous les questionnements, les incertitudes.
Nouvellement conductrice, j'ai profité de janvier pour faire un petit voyage avec les enfants chez mon amie à Rivière-du-Loup. Beau défi pour moi, relevé haut la main. Et ressourçant.
Mon père a eu un temps des Fêtes difficile, il est dépressif et suicidaire. Hospitalisation, inquiétudes, appels téléphoniques répétés, c'est difficile à gérer.

L'hiver est pénible, il neige et neige et neige encore. Un hiver record.
Mon couple va mieux, la plupart des questions auront été réglées et on peut repartir sur une base solide.

On fête, au début du printemps, les 30 ans de mon chum. Un show annulé me permet, en 2 jours, de lui organiser un petit "surprise" avec des gens qu'on aime et qui nous sont précieux. 
On fête aussi, discrètement parce qu'il est malade, les 3 ans de Raphaël! Il n'est vraiment plus un bébé, notre petit amour!

C'est le début des évaluations pour Mélina.
De nombreux rendez-vous avec des orthophonistes, une ergothérapeute, une psychologue, un pédiatre, une travailleuse sociale. C'est demandant, ça fait peur, mais on sait qu'il faut progresser. On a enfin trouvé des gens qui nous prenaient au sérieux lorsqu'on disait que Mélina avait "quelque chose", après plus de 2 1/2 ans à chercher une réponse.

L'été arrive. Mélina commence la garderie à temps partiel, sous suggestion des spécialistes. L'adaptation prend quelques temps, mais elle adore. On a trouvé un endroit chaleureux et aimant pour elle, c'est rassurant!
Le diagnostic tombe aussi. Dyspraxie sévère, atteinte motrice et verbale. Ça fait mal, mais il faut progresser avec tout ça.
Chéri a quelques semaines de vacances. Enfin!
Je prends quelques jours avec les enfants pour retourner à Rivière-du-Loup, voir le bas du fleuve en été. Encore mieux!
On passe beaucoup de temps chez Nancy. On fait le plein, elle déménage bientôt et tout le monde a le coeur gros. La vie ne sera plus la même.
On achète un vélo à Raphaël et un à Mélina. Comble de joie, les 2 sauront pédaler avant la fin de l'été!!

Août arrive. Raphaël a son rendez-vous à l'hôpital pour ses tests d'allergies. Malheureusement, il est encore allergique aux produits laitiers, mais un 2ème rendez-vous pour un challenge nous confirme qu'il n'est plus allergique au boeuf. Carrés au Rice krispies et hamburgers feront donc désormais partie de notre menu!

L'automne approche. Nancy s'en va. Je réalise à quel point la vie est différente, maintenant qu'elle est loin.
On trouve une ergothérapeute pour Mélina, au privé. Coup de chance, nous sommes référés par une vieille amie à moi, on a une place tout de suite.
Ça coûte cher, mais elle est géniale et Mélina progresse tout doucement.

On inscrit Mélina à la pré-maternelle, où nous sommes refusés. On nous remet en plein visage la situation, sans le vouloir. Mélina est considérée comme une "enfant handicapée". Les procédures d'aide financière et d'inscription à la pré-maternelle pour enfants handicapés commencent.
On fête les 5 ans de Mélina, malade évidemment. Qu'elle grandit en beauté, cette puce!

L'hiver commence. L'horaire de Mélina est bookée mur à mur.
On songe à l'école à la maison, à moyen-terme. Les perspectives de scolarisation au public sont obscures pour elle.
Le temps devient difficile à gérer, avec tous les rendez-vous, les suivis, le taxi que je dois faire dans différentes villes. 
Je fête mes 30 ans. 
Les vacances de Noël sont accueillies avec soulagement.
Noël plutôt tranquille, dans nos petites familles à tour de rôle. Les enfants sont gâtés mais surtout comblés par la magie qui entoure Noël. 
Un des deux palliers du gouvernement termine notre année en beauté, Mélina est admissible à l'aide financière. Ça ne représente pas grand chose, mais ça aidera. C'est un début. Elle a, malgré tout, une bonne étoile, je crois.

Je commence 2009 avec l'envie d'épurer ma vie.
La situation de Mélina nous a obligés à revoir certaines choses. D'autres circonstances aussi font que l'on doit rebâtir notre quotidien.
J'aurais tant de projets, mais pas assez de temps. Prioriser. Et épurer.

Prendre soin de ma grande chouette qui travaille si fort, passer de beaux moments avec mon petit homme qui devient toujours plus épatant et attachant. Ne pas m'oublier, je mérite aussi du temps. Prendre soin de mon homme, et de notre couple qui va de l'avant.
Trouver du temps pour des amis précieux. Que je ne vois pas assez souvent et qui représentent pourtant une importante part de ma vie.
Miser sur le bien-être de tout le monde. Oublier les luxes superflus et trouver notre richessse dans les petits riens qu'on n'attendait pas ou auxquels on aurait oublié de s'attarder si on avait pas la vie qu'on a.

M'organiser. Pour que tout le monde y trouve une petite part de bonheur. 
La vie ne coulera certainement pas doucement pour nous en 2009. Mais je vais tenter de bien ramener dans ce tourbillon, pour ne pas perdre le cap!

Bonne Année!!!

8 commentaires:

La Mère Michèle a dit...

État de zennitude prometteur :)

Ed a dit...

Bonne Année à toi aussi! xxx

Francofun a dit...

Quoi dire sinon que j'ai confiance en toi (en vous, en fait?)?

Tu sais, parmi les personnes que j'admire, tu es dans le peloton de tête...

Jo xxx

tigrou a dit...

merci de vos mots!!

Mère Michèle: zen? je sais pas. mais j'y aspire.

Ed: merci! toi aussi!! et bon bébé tout neuf!!

Franco: merci.. c'est tout un compliment, malgré tout, hein? :)
j'ai confiance en moi aussi. en nous. et en eux. il le faut, pas vrai?

Ginger a dit...

Ça brassée comme année, c'est sûre, je te souhaite une belle année 2009 !!!

lazenitude a dit...

Tu m'a touché avec ton bilan de 2008. Bon courage pour la suite!

La gachette a dit...

ah ma belle,
Pas évident la vie de parents avec enfants à défis... Je t'embrasse bien fort et te disant que nos enfants nous surprenent tu sais.

Je regarde Emile et quel bout de chemin il a fait mon petit homme.

Bonne année 2009!

pistache a dit...

JE viens de découvrir ton blogue. Il me semble tres interressant!!

Bonne année a toi et ta famille