16 janvier 2008

À cause...

On s'est aimés à cause...
à cause de l'été
qui baignait tout en rose l'amour et l'amitié
à cause des grands rêves
que nous avions bâtis
autour d'Adam et d'Ève
et de leur paradis....

À cause de l'ambiance
du lieu et du moment...
et des lambeaux d'enfance collés à nos 20 ans

on s'est aimés à cause...
à cause à cause à cause...
mais maintenant, vois-tu on ne peut ignorer
qu'il nous faut voir un peu différemment les choses
on s'est aimés à cause...
il faut s'aimer malgré

malgré malgré la pluie
tombant sur nos étés
malgré le ciel de suie et les jours sans clarté
malgré tous les grands rêves dont on est revenus
comme Adam et comme Ève du paradis perdu

malgré les clairvoyances de nos coeurs indulgents
malgré l'accoutumance tissée au fil des ans

on s'est aimés à cause
à cause à cause à cause
mais maintenant, vois-tu on ne peut ignorer
qu'il nous faut voir un peu différemment les choses
on s'est aimés à cause...

à cause de l'ambiance
du lieu et du moment
et des lambeaux d'enfance collés à nos 20 ans

on s'est aimés à cause...
à cause à cause à cause...
mais maintenant, vois-tu on ne peut ignorer
qu'il nous faut voir un peu différemment les choses
on s'est aimés à cause

il faut s'aimer malgré
malgré beaucoup de choses
mais maintenant, vois-tu on ne peut ignorer
que l'amour se transforme
sans l'apothéose
quand on aime à cause
à cause des malgré...

*Céline Dion-À cause (D'Elles)*

1 commentaire:

Cherry a dit...

J'espère sincèrement que ca va bien aller !
Je t'aime