7 septembre 2006

Décrinquée...

Me revoici... sans les dents pointues sorties de la gueule.. sans les cheveux hérissés dans les airs.. sans les poings serrés..

J'aurais encore à dire sur le sujet, mais je m'abstiendrai...

Il y a, pas loin de chez moi, un parc. En fait, je serai honnête, le parc est mon voisin de derrière (c'est d'ailleurs ce qu'il me fait de la peine de quitter, quand on va déménager.. on traverse la clôture et hop, un parc!!!).
Plusieurs fois par semaine, j'y vois une maman, avec son fils. Fiston d'environ, je dirais, 4 ans?
Cette maman-là me fascine.. dans le bon sens du terme...
Son fils est bien élevé.. et cette maman est restée à la maison pour être une MAMAN, ça se voit.
Je ne connais pas son histoire .. et remarquez bien que je ne connais pas non plus comment ça se passe DANS sa maison.. mais chaque fois que je la croise quelque part, je me dis que des mamans comme ça, j'adore en côtoyer...
Ma meilleure amie est un peu comme ça aussi....

Cette maman du parc joue énormément avec son fils, dehors. Elle joue à la cachette, se balance avec lui, invente des châteaux dans les jeux, grimpe partout, amène des articles divers pour jouer.. Elle vient parfois seule, parfois avec une amie et un autre petit garçon. J'aime sa façon de parler aux enfants. Elle s'exprime bien, ne parle pas en 'joual', félicite son garçon d'une façon concrète, le réprimande en expliquant juste assez, pas trop...
Je me demande souvent.. cette maman a-t-elle suivi un cours en éducation à la petite enfance?? Je retrouve chez elle tout ce qu'on m'a appris, dans mes cours, dans mes stages, dans mes ateliers de communication...

Cette maman n'est sûrement pas parfaite, personne ne l'est. Mais entre elle et son fils, le courant passe, ça se voit. Et tant mieux. Oh certain! elle se fâche fort probablement parfois, elle doit parler plus fort de temps en temps.. elle doit avoir des journées où elle est fatiguée et n'a pas envie de courir partout (et probable qu'elle reste chez elle ces jours-là, alors ça je ne le vois pas!! hihi)
Peut-être bien que cet enfant mange des plats pré-cuisinés tout le temps.. peut-être qu'il regarde beaucoup de télé à la maison... peut-être sa maison est-elle à l'envers à l'année... Je ne sais pas... honnêtement.. je m'en fous.. Pour moi, ce sont des choses importantes.. mais je conçois bien que pour les autres, ce ne sont parfois pas des priorités et j'ai rien à faire de juger, alors que je vois très bien que cet enfant semble équilibré et heureux.. c'est l'important, non?? j'aime ce que je VOIS.. de cette maman et de son fils et de leur relation ensemble...
J'espère qu'il en gardera de beaux souvenirs....

C'est aussi ce que je veux, avec mes enfants.. qu'ils se souviennent qu'ils avaient une maman à la maison et qu'ils restaient avec elle.. qu'il y avait des hauts et des bas, parce qu'une maman, c'est un être humain.. qui a des hauts et des bas.. qui a parfois des rush de ménage.. qui a des journées où elle est malade.. ou fatiguée.. qui n'a pas toujours envie de faire un grand souper élaboré... qui prendrait bien un congé de temps en temps..... mais.. qui est là.. pour tous les besoins, les câlins, les bisous, les dodos, les moments heureux et les moments difficiles.......

Ma meilleure amie m'a expliqué, l'autre jour, que lorsqu'elle et son mari avaient décidé qu'elle resterait à la maison pour s'occuper des enfants (ils en ont maintenant 3), c'était pour LES ENFANTS, pas pour LA MAISON.
Elle ne se lance pas corps et âme dans le lavage, le ménage, l'époussetage....
Sa maison ne reluit pas.. Y'a des jouets dans chaque pièce... des bibelots sur les meubles, des petits objets disparates qui leur ressemblent... et.. même si je suis incapable de faire ça chez moi, je vous dis un secret.. ? J'ADORE ça chez eux..
Je m'y sens à l'aise.. pourquoi? parce que c'est chaleureux et que tout le monde est heureux. Y'a pas d'attente dans cette maison, sauf d'y être bien, d'y rire, de s'y amuser... C'est pas sale, là! trompez-vous pas... à chercher, on verrait bien un peu de poussière ici et là... mais.... 'ouin pis!'..
Chez elle, je me sens bien... peut-être aussi parce qu'elle je la connais depuis 27 ans et je connais son chum depuis 17 ans!!!.... mais.. c'est une question d'ambiance...
Elle cuisine bien, même si on voit à peine son comptoir de cuisine... sa maison est neuve, le haut est encore blanc et pourtant, on arrive à oublier l'absence de couleurs sur les murs.......

Ses enfants ont une maman disponible pour eux.. qui va chasser les insectes dans la cour avec eux, qui se baigne avec eux, qui va marcher, qui prend le temps de jouer au parc, qui leur construit des châteaux avec des coussins aussi, sûrement!..
Ces enfants-là ont une belle imagination, ils sont agréables et enrichissants à côtoyer.... et à découvrir!!!

J'essaie maintenant de faire le juste milieu.. oh.. oui.. ça va peut-être traîner un peu plus chez moi que d'habitude... mais... je redécouvre le plaisir d'aller jouer au parc après le souper et de glisser à la course avec Raphaël sur les genoux et Mélina à ma droite qui compte ''Unnn... deuxx.... touâââ..... GOOOOO!!!!"

Alors.. à go..soyons heureux!!......
Un.... deux....... touâ........... GO!!! :)

4 commentaires:

kiwi a dit...

testing ;)

Ginger a dit...

Je te comprends, mon chum arrête pas de me dire d'arrêter à la superwoman, que le ménage peut attendre, mais j'ai ben de la misère avec ça...

Sybella a dit...

C'est difficile d'être maman à la maison je trouve. Je veux tellement être là à 100% pour les enfants, mais en même temps en profiter pour faire le ménage, la cuisine etc. J'essais donc d'intégrer les filles dans les activités domestiques aussi. Je me dit que ça ajoute au temps passé ensemble. Juste de plier mon linge dans la pièce avec elles et les regarder jouer, m'arrêter entre 2 paires de pantalon pour me pitcher dans le lit avec elle... J'aime ça être à la maison avec mes puces. Mais j'avoue que parfois je me sens dépassée et bien fatiguée.

Maman-a-la-maison a dit...

Je le dis, je l'ai dis et je le dirai toujours que nos enfants nous rendrons au centuple ce que la société ne nous rend pas en restant à la maison avec nos enfants.


Et quoi ajouter d'autre, que bien souvent ceux qui nous dévalorise sont souvent des femmes elles-mêmes mère d'enfants.