21 juillet 2006

Quand ça devient officiel...

L'achat de la maison est réglé. On ne peut plus reculer.. On n'en a pas envie non plus, croyez-moi!!
La date de départ de notre mini-logis-soit-disant-confo-mais-tout-de-même-rendu-un-peu-étroit-à-quatre n'est pas proche... mais elle ne semble pas SI loin.
Nous quitterons cet automne... octobre ou novembre...

Terrebonne est ma ville natale.. Je suis née ici, j'ai grandi ici (et ne prenez pas le mot 'ici' dans son sens le plus pur là, on s'entend!!)... J'ai quitté la maison de mes parents à 18 ans... je suis revenue vivre à Terrebonne à 24 ans... et j'y suis depuis. On a vécu 14 mois dans notre premier logement (au coin de la même rue, le Clan Panneton fait pas beaucoup d'argent avec nous hein!)... et maintenant, ça va faire 2 ans en septembre qu'on reste ici.

Chacun de ses apparts a vu naître une merveille. Notre 4 et demi au coin de la rue aura accueilli une Mélina encore toute neuve... et notre 5 et demi, ici, aura été le témoin de la rencontre entre notre Mélina devenue presque géante et un mini Raphaël tout bougon...
Chacun avait ses avantages, et ses inconvénients.
Le premier ayant + du deuxième élément que du premier, étant, malgré sa construction encore inachevé, un appartement qui tombait en lambeaux (les planchers neufs qui décollaient)... une cour invisible, un patio gros comme mon C** (et je suis pas très grassette, je précise!)... Je pouvais cuire un steak sur le BBQ et nourrir ma doudoune de purées dans sa chaise haute de la cuisine, assise sur la même chaise sans roulettes... Les pièces étaient.. bien.. sauf dans leur nombre...
L'homme ayant besoin d'un bureau à domicile, notre chambre s'est vite retrouvée inexistante (ou inexcitante)... et le salon envahi de jouets, plus qu'il ne pouvait en assumer sans faire une indigestion!

Ici, un 5 et demi sur 2 étages,laissant tout le loisir à l'homme de foutre le bordel (lire: travailler) dans le sous-sol lui appartenant, et nous laissant profiter d'une chambre qui en a l'air d'une. Les deux enfants dorment dans la même pièce. On a un foyer (encore à moins de 50 soirées brûlantes à son actif, disons qu'on a sauté un hiver et été délinquants sur le 2ème...) Une cour.. quoique peu gazonnée mais tout de même verte (vive les mauvaises herbes pas très bien camouflées)...

Bref.. on est bien ici.. Mais on n'est pas chez nous..
Et on ne peut prendre de l'expansion... mon tour de taille apprécie, mais les projets de bricolage de l'homme fondent au soleil...

Chaque nouvel achat doit être obligatoirement accompagné d'un don ou d'un débarras. Je sais, je sais, ne me cassez pas les oreilles, on devrait souvent agir de la sorte.. Dans mon garde-robe, d'accord.. mais.. pas dans ma cuisine.. le fait, par exemple, de m'acheter un robot culinaire n'empêche pas le fait que j'ai ENCORE besoin de mon grille-pains.. Difficile donc de liquider un article pour en faire entrer un autre.

Bref, l'home-upgrade devenait nécessaire.
Dire qu'il y a 1 mois environ, l'homme a décrété, suite à de multiples déceptions, que nous ne regarderions plus les maisons à vendre avant LONGTEMPS et que nous serions encore ici pour 4-5 ans... on avait même projeté peinturer le salon et notre chambre à coucher...................
Mais.. aujourd'hui........ j'ai une carte de guichet qui porte le même numéro de compte que mon chéri................... :) CHECHLING!!!!!!!!

2 commentaires:

Chocolyane a dit...

Chéri, veux-tu me financer? ;o)

Lily a dit...

Octobre arrivera plus vite que tu crois tu verras :-)

Sorayya