30 août 2006

Vivre l'horreur.. une 2ème fois.

J'ai la "mauvaise" manie de jeter un oeil à la section 'décès' du journal local.
J'ai toujours fait ça, et ça avait permis, il y a plusieurs années, à ma mère d'apprendre qu'une vieille connaissance était décédée et elle n'avait pas pu être contactée à temps.
Depuis, je regarde toujours... je viens de Terrebonne et je suis revenue y vivre, j'y connais encore pas mal de monde, sans m'en rendre compte....

Je tombe, ce soir, sur un nom qui me dit quelque chose.. un nom de famille.... peu commun à Terrebonne.. qui me glace le sang.........
Je lis rapidement le prénom.. encore familier.. je regarde l'âge.. 25 ans... Snif! et je lis le nom des parents...... Snif!
Je reconnais alors............. Son petit-frère... qui était si petit, blotti dans les bras de sa mère, il y a des années de cela......
Je reconnais des parents qui sont présentement en deuil de leur deuxième fils............. Le premier était mon meilleur ami, décédé à 11 ans, il y a donc 15-16 ans déjà....... le 16 mars 1991... Noyé. Près de chez moi.
Je n'ai jamais oublié. Rien. Aucun détail. Le bruit de la sonnette d'une amie qui venait sonner chez moi m'annoncer la nouvelle. La course que j'ai fait jusqu'au bord de l'eau, la rue derrière chez moi. Les voitures de police partout, les bateaux sur la rivière, les plongeurs qui remontaient sans cesse et faisaient des signes comme quoi ils ne trouvaient rien. Le frisson qui m'avait parcouru, en m'imaginant.... en m'imaginant qu'à mon âge, juste avant qu'on entre au secondaire (on venait d'être acceptés tous les deux au Collège privé et on avait très hâte!!), il n'avait plus de lendemain.

Je me souviens de ces après-midi où j'allais m'asseoir tout près de la chute, à quelques mètres de l'endroit où il s'était noyé. Espérant de tout coeur qu'on retrouverait bien vite son corps..............
Il a été retrouvé le 1er novembre 1991, plusieurs mois plus tard. Sans tête, apparemment... Ses parents ont dû identifier ce qui restait, avec des éléments précis provenant de la morgue, surtout...
Je me souviens encore des funérailles, quelques jours après son décès. Toute l'école y était, j'avais dû composer un texte et le lire à l'église... j'avais dû affronter sa mère en larmes, qui s'était effondrée dans les bras de la mienne, en sortant de l'église. J'avais dû affronter son pupitre vide en face du mien, le lundi suivant sa mort. J'avais aussi dû vider son pupitre et aller porter la boîte au bureau de la directrice...

Je n'ai revu ses parents qu'aux deuxièmes funérailles, après la découverte du corps, ils avaient fait une petite cérémonie avec cercueil fermé au salon funéraire... Je ne les ai jamais revus.
Maintenant que je suis maman, je n'ose pas m'imaginer ce qu'ils ont dû vivre........

Et aujourd'hui, ils sont en deuil de leur autre fils. Ils ont des filles aussi. Mais maintenant, plus de fils...
Ils revivent la mort d'un de leurs enfants une 2ème fois.
Je n'ai aucune idée des circonstances, et honnêtement, je m'en fous.
C'est horrible. Aucun parent ne devrait vivre ça. Et aucun parent ne devrait vivre ça DEUX fois.........................

Toutes mes sympathies, Francine et Giovanni......... je suis de tout coeur avec vous... et je me coucherai le coeur très gros, plongée dans mes souvenirs, datant de la fin de mon enfance.. de la fin de mon innocence.. le jour où j'ai su qu'il n'y avait pas que les grands-parents et les vieilles personnes malades qui décédaient.......... le jour où j'ai cessé de croire en Dieu.............................

7 commentaires:

Ginger a dit...

Comme on dit toujours, on ne devrait pas à avoir à enterrer ses enfants...

sassy a dit...

Ah j'ai le coeur serré à te lire... J'ai une pensée pour eux...

Sophymo a dit...

tu me rappelles de mauvais souvenir...
Il y a 2 ans j'ai vu qu'une amie d'enfance était décédée, elle n'avait que 21 ans... le choc que ça fait : j'ai revu toute les fois ou j'ai joué dans sa cave, ou on a couru comme des folles dans les champs près de la maison, à nos party d'anniversaire...
Enterrer des enfants : j'espère ne JAMAIS vivre ça...

°~Demi Lune~° a dit...

Ça doit être incroyablement insupportable... je n'ose pas imaginer! Quel drame!

Isabelle a dit...

C'est étrange, d'être seule (évenement rarissime!) à la maison, et d'avoir l'idée saugrenue de chercher mes vieilles amies sur Internet... Lorelie, tu n'as pas changé d'une miette!! Je viens de passer 2 heures à tout lire ton blog, et je m'ennuie de toi! C'est difficile de t'imaginer mère, et pourtant on dirait bien que tu as enfin trouvé le bonheur que tu as toujours mérité. J'espère que tu écris toujours, j'avoue que toutes ces années, j'ai toujours cru qu'un jour j'aurais l'immense plaisir de lire un roman à ton nom. Sinon, il te reste les poèmes, personne n'écrit de poèmes aussi pathétiques que ma petite Lo...Malgré tout ce temps qui nous sépare, everything, de Lifehouse est aussi ma chanson préférée et j'ai toujours eu un faible pour Jess dand Guilmore Girls. L'émission est devenu pas mal plate, avec Logan...J'ai emmené mon mari il y a quelques mois visiter notre collège St-Sacrement (qu n'arrête pas de grandir)et l'île des Moulins. Beaucoup de souvenirs!

tigrou a dit...

Salut Isabelle..
je ne sais pas si tu liras ce mot suite à ton commentaire, m'enfin... je m'essaie tout de même!!
Je CROIS savoir qui tu es, mais il reste un doute....
Raconte-moi ce qui m'arrive?
Laisse-moi savoir ton adresse email, qu'on jase? ;)

Isabelle a dit...

Mon adresse e-mail est: zazou3@gmail.com . Écris-moi, je te raconterai ma vie, mais pas en autant de détails que toi! Je suis mariée, pas d'enfants pour le moment (mais définitivement dans les plans a moyen terme) et très heureuse.
À plus tard!!!