23 novembre 2006

Y'a pas...

Il n'y a pas un cadeau sous l'arbre de Noël qui aura été choisi avec ton coeur...
Il n'y a pas une sonnerie de téléphone qui me rapproche de ta voix et de tes nouvelles...
Il n'y a pas un soir où je ne te vois pas avant de m'endormir...
Il n'y a pas une journée qui passe sans que j'aie envie au moins dix fois de te téléphoner...
Il n'y a pas un sourire de mon fils qui ne me rappelle pas que tu aurais aimé ce petit homme colleux...
Il n'y a pas un éclat dans les yeux de ma fille qui ne me rappelle pas à quel point elle t'était précieuse...
Il n'y a que peu de décisions que je prends sans me dire que j'aurais aimé en jaser avec toi...

Y'a pas de mots.. y'a pas de souvenirs assez clairs pour compenser...
Y'a pus de 'bonne fête pinotte' qui m'attend pour mes 28 ans... y'a pus d'ennui dans ta voix qui tremble en parlant des enfants...
Y'a pus d'histoire de mon enfance qui m'est racontée une fois de plus, malgré les 500 fois précédentes...
Y'a pas personne qui pourra me raconter les détails que j'aimerais savoir..
Y'a pas un livre de recettes qui me donne les réponses que tu aurais su me donner si gentiment...

Y'a pas une seconde aujourd'hui où tu me dérangerais... le temps, ça se prend.. et ça se perd... trop facilement!

À ce temps-ci, y'a un an, tu étais encore chez toi... tu n'allais pas bien.. et tu ne me le disais pas.. on s'est toujours tout dit... et... tu ne mangeais pratiquement plus parce que tu n'étais pas assez bien pour te faire à manger et je ne le savais pas... tu n'as pas voulu me le dire.. tu as tenté de me cacher ta santé faiblissante.. pour m'épargner, peut-être...
le 28 novembre.. l'an passé.. tu quittais ton appartement en jacquette et en ambulance.. tu n'y seras jamais retournée... même si, de ton lit d'hôpital, on s'était bien dit qu'on irait toi et moi fouiller dans tes garde-robe, trier tes balles de laine, ton linge, tes souvenirs...
On avait projeté des leçons de tricot.. du ménage dans les photos...

J'avais projeté grandir encore avec toi...
Je vais fêter mon 28ème anniversaire bientôt.. orpheline de toi.. depuis presqu'un an...

Tu ne me manques pas moins qu'au premier jour.. et penser à toi me ramène toujours la boule dans la gorge, les larmes aux yeux et la tristesse au coeur..

Y'a pas de toi cette année dans mes Fêtes de Noël... et pourtant, tu es toute là...
Tu es dans nos souvenirs qui font mal.. et dans nos souvenirs qui réchauffent aussi....

Ça fait jamais moins mal.. même si je te sais bien... ça fait jamais moins mal........

.......

8 commentaires:

Nance a dit...

ooooh tigrou...

encore une fois tu m'as fait verser une larmes. Je te sens encore tellement fragile et forte à la fois.

Je t'embrasse

xxxx

Cherry a dit...

Je t'aime beaucoup ma belle! prends bien soin du temps précieux qui t'es donnée !

marie et doudoune a dit...

oh câline que je voudrais être proche pour te serrer dans mes bras... :(
comme dit nance, je te sens encore tellement fragile, mais aussi forte a la fois...
je pense fort a toi ma belle, dans ces moments encore difficiles et douloureux...
xxx

Nadia a dit...

J'ai des grosses larmes qui roulent sur mes joues.

Je te fais une grosse colle, ma belle +++

tigrou a dit...

@nance: merci à toi de ton mot... désolée de te faire pleurer.. :(

@cherry: je t'aime aussi beaucoup, merci!

@marie: juste l'intention me donne le même réconfort qu'un vrai câlin!, merci!

@nadia: merci pour la colle, ça fait du bien, même virtuelle!

Handyman of the year... a dit...

Je te serre fort dans mes bras en arrivant à la maison dac?!?!

Je t'aime XXX

tigrou a dit...

love you babe!

Lily a dit...

J'aimerais à mon tour te faire un câlin virtuel ma belle Tigrou....