4 octobre 2006

Quand ça ne tient qu'à un fil...

La honte, me direz-vous, la plus totale, serait sûrement de se retrouver nue, quelque part, à plus fort quotient de honte en public.. là où quelqu'un pourrait poser son vicieux ou errant regard sur votre postérieur bien dévoilée sous cette jupe coincée sous le bas nylon à la hauteur de la bobette? ou au décolleté trop décolletant et à la bretelle de soutien-gorge ne soutenant plus rien à la gorge!.. Ou le fameux rêve d'être nu comme un ver lors d'une présentation orale à l'école ou d'une réunion avec le big boss au bureau.. Mais cette dernière, avouons-le, ne s'est jamais produite ailleurs que dans les bras de Morphée ... (si ça vous est arrivé, je vous en supplie, racontez-moi!!! je ne vous en aimerai que plus! hihi)

Mais.. la vraie honte peut être plus subtile, encore... elle peut se situer sur un chandail blanc trop mouillé qui dévoile la dentelle et une forme peu discrète se cachant (plus très bien) sous....
Elle peut aussi se situer dans le dégât de jus de raisins sur votre pantalon beige, à l'entrejambe direct...
Tout ça vient chercher une petite partie de notre pudeur, face à certaines parties de notre corps que l'on ne daignerait montrer à tout bon entendant (voyant, bien sûr!), de peur d'une référence sexuelle hors de notre contrôle..
Mais.. la honte... pas très présente mais surtout inquiétante, est de se demander, le mardi matin, vers 10h, si votre chiro remarquera ce que VOUS n'avez pas remarqué avant de quitter la maison pour votre rendez-vous... Trop tard pour retourner, il s'approche de votre salle d'examen... Vous ne pouvez que prier, que vous ne serez pas le running gag de la journée.... Il ne passera aucun commentaire, évidemment.. c'est un professionnel.. vous ne saurez jamais si, pendant qu'il vous tripotte les vertèbres, ses yeux ont remarqué le vice, juste quelques pouces plus bas....

Vous retournez chez vous..... clâmant haut et fort à votre chum qu'une paire de jeans, ça ne suffira pas et que vous devrez aller remplacer ceux qui avaient élu domicile sur votre bas de corps ce matin là!!...
Et quand il vous demandera pourquoi (parce qu'il sait bien que l'Autre paire est correcte mais que toute bonne femme a besoin de plus d'une paire, donc sa question vise directement LA paire coupable) cette paire-ci ne ferait plus l'affaire..... vous vous retournerez... pointant, de votre main honteuse de ne pas avoir examiné chaque couture ce matin-là... les trous, le tissu faible et déchiré de votre jeans, vis à vis la couture qui vous sépare les fesses en deux.... et qui laisse entrevoir que vous avez opté, ce matin-là, pour une paire de culottes vertes et blanches sous votre paire de jeans qui a remis sa démission..............................

Morale du jour: ne jamais mettre de vieux sous-vêtements, on ne sait jamais qui posera son oeil dessus sans notre accord!!!

3 commentaires:

Nadia a dit...

je m'attendais à quelque chose du genre, mais jamais à la vieille bobette !! ;)

ahahahahahah !!!

tigrou a dit...

oh mais.. j'avais pas des vieilles bobettes.. bien heureusement...
c'était pas mes plus belles, mais elles étaient très présentables...
BIEN heureusement..
c'est la preuve qu'il ne faut jamais lésiner sur ce qu'on ne voit pas.. JUSTE au cas.. ;0

Mamannie a dit...

Tu m'as bien fais rire.

J'en prends bonne note. Plus de bobettes laides...